Che cosa è la biologia sintetica?

La biologie synthétique a pour but de concevoir et développer en laboratoire des systèmes biologiques tels qu’ils n’existent pas dans la nature ou à reconstruire, en les modifiant, des systèmes existants. A ces fins, elle vise à fabriquer des composants standardisés capables de s’assembler, selon un processus contrôlé, en systèmes standards aptes à remplir une fonction donnée. La biologie synthétique constitue un domaine des sciences de la vie qui recourt aux compétences de l’ingénierie pour construire à partir de matériaux biologiques, de manière ciblée et contrôlée, des systèmes générant des produits utiles à l’humanité.

Le terme de « biologie synthétique » recouvre plusieurs approches qui visent à créer de manière systématique et contrôlée des systèmes biologiques nouveaux. La biologie synthétique utilise en les combinant les connaissances issues de différents domaines des sciences de la vie, de l’informatique et de l’ingénierie.

Composants standardisés et organismes minimaux

La construction de composants standardisés, qui ont la capacité de s’assembler en systèmes biologiques plus complexes, représente une étape importante de la biologie synthétique ; elle inclut par exemple la production d’ADN synthétique ou d’enveloppes cellulaires capables de remplacer les composants correspondants des cellules naturelles. Une autre approche repose sur la construction d’organismes minimaux – c’est à dire de cellules qui ne disposent plus que de l’équipement indispensable à leur maintien en vie.

Les objectives de la biologie synthétique

D’une part la biologie synthétique veut créer les conditions requises pour fabriquer de manière efficace des produits répondant aux besoins de la société, comme de nouvelles substances thérapeutiques ou des carburants par exemple. D’autre part , elle entend contribuer à l’acquisition d’une meilleure connaissance des processus vitaux fondamentaux.

Délimitation par rapport au génie génétique

Bien que, dans certains cas, la biologie synthétique soit proche du génie génétique, elle s’en distingue néanmoins en ce qu’elle va plus loin et joue à un niveau supérieur de complexité. Grâce à l’usage d’une plate-forme technologique qui inclut les acquis du génie génétique et un système informatique extrêmement performant, elle est capable de concevoir et élaborer des composants biologiques standards (biobriques). Elle les assemble en systèmes fonctionnels non existants dans la nature ou les utilise afin de développer de nouvelles voies métaboliques dans des organismes existants. La standardisation de composants biologiques – comparables à des « pièces Lego biologiques » – figurant dans un catalogue et pouvant être commandés isolément est une approche propre à la biologie synthétique. Finalement, la biologie synthétique s’inscrit dans la continuité du génie génétique.


Synthetic biology explained


Informations additionnelles

Autres définitions

SynBio is the application of science, technology and engineering to facilitate and accelerate the design, manufacture and/or modification of genetic materials in living organisms. 

Synthetic biology is a further development and new dimension of modern biotechnology that combines science, technology and engineering to facilitate and accelerate the understanding, design, redesign, manufacture and/or modification of genetic materials, living organisms and biological systems. 

Synthetic biology is the application of engineering principles to biology. This may involve redesigning a living system so that it does something – manufacture a particular substance, perhaps – that it would not naturally do. Still more ambitious are attempts not merely to re-engineer living systems, but to fashion entirely new ones: to create life itself from non-living materials. 

Boîte à outils

punto interrogativo

Qu'est-ce qu'un gène? Et quelle est la différence entre un virus et une bactérie?

Les concepts et les termes les plus importants expliqués ici :

Des algues productrices de carburants

Algen

La biologie synthétique pourrait offrir des alternatives aux combustibles fossiles.